Qi Gong


Les jours / horaires / lieux :

 

 

Au complexe Léo-Lagrange

12h15 à 13h45

Information sur la pratique du Qi-Gong : pdf

Qu'est-ce que le QI-GONG ?

C'est une pratique dynamique ou statique qui utilise la concentration, la respiration et le mouvement dans le but d'harmoniser le corps, l'âme et l'esprit, de prévenir les maladies, augmenter les capacités intellectuelles, de prolonger la vie. C'est de ce fait une activité de santé.

Comment agit le QI-GONG ?

La bonne santé résulte de la bonne circulation de l'énergie. Les exercices de QI GONG, souples et progressifs, permettnt de mobiliser de l'énergie selon l'approche de la médecine traditionnelle chinoise (théorie du yin et du yang, des cinq mouvements...)

La vocation du QI-GONG est de :

  • faire circuler l'énergie
  • renforcer et tonifier l'énergie
  • purifier l'énergie
  • régulariser et équilibrer l'énergie
  • harmoniser l'énergie

Quelles sont les applications du QI-GONG ?

Les mouvements lents stimulent la motricité, la vigilance corporelle et permettent une plus grande précision.

Ils calment le système nerveux central ( actions sur les crispations et les tensions ) et végétatif ( favorable au bon fonctionnement des organes, au sommeil, à la paix intérieure, à la stabilité et à l'équilibre émotionnel).

Qui peut pratiquer le QI GONG ?

Tous ceux qui cherchent à entretenir leur santé par un moyen naturel et agréable ( conscience du corps, équilibre, coordination...).

Où cela se pratique-t-il ? Et dans quelles conditions ?

Dans un lieu calme, agréable et aéré.

Des vêtements amples et souples doivent permettre une grande liberté de mouvements; ainsi que des chaussures plates (ou pieds nus).
Un fonds musical accompagne certains enchainements.

Quelles sont les motivations de la pratique du Qi Gong ?


C'est notamment :

  • une acquisition d'une dynamique intérieure,
  • une assiduité pour une hygiène de vie,
  • une émulation avec soi-même;
  • un entretien et une stimulation de ses capacités immunitaires...
 

Professeurs :

Olivier.

Correspondant : 

Jacques T.